Pierre de Bourgogne

Calcaire oolithique, Jurassique. Étage Bathoniens. 165 Millions d’années.

- Aspect : Calcaire sédimentaire beige uni ou beige clair à beige moyen légèrement ambré pouvant localement présenter un aspect blanchâtre. Aspect veiné rubané ou moucheté. Présence de coquilles fossiles à certains niveaux.
- Commune : BEAUNOTTE (Côte-d’Or), à 25km au sud-est de Châtillon-sur-Seine.
- Masse volumique apparente moyenne : 2240 kg/m3
- Porosité ouverte moyenne : 16,7%
- Résistance moyenne à la flexion charge centrée : 10,2 Mpa
- Résistance moyenne en compression : 54,7 Mpa
- Vitesse de propagation du son : 4900 m/s
- Usure au disque métallique : 44 à 52 mm
- Résistance aux cycles de gélivité : 240 cycles

Emplois : Élévation, rejaillissement, bandeau, corniche, balcon, bordures, socle, revêtement, dallage et escalier intérieur ou extérieur sous tous climats, décoration, pose selon D.T.U.

La pierre de Bourgogne que nous travaillons depuis de longues années a la particularité d’être très résistante au gel. C’est un calcaire beige avec un veinage rubané magnifique, où l’on peut également constater des verriers (petites veines de quartz, soudure naturelle de la pierre), des coquilles fossiles et de petites moises (parties plus tendres). Ces éléments ne gênent en rien la longévité de la pierre, lui procurant un aspect irrégulier et unique à chaque découpe. Notre pierre offre une très bonne résistance au gel (passée au test de gélivité à 240 cycles gel/dégel NF en 12371). Elle est utilisable sous tous les climats.

Taille égrisée : aspect lisse au touché (grain 120).
Utilisation : Dallage, couvertines, receveurs de douches, éviers, tables, bancs, plans de travail…

Taille vieillie patinée : aspect rugueux et lustré
Utilisation : Dallage, palier, couvertines, encadrements de portes et fenêtres, margelles de piscines…